Revue – Working with Microsoft FAST Search Server 2010 for SharePoint : Mikal Svenson : Microsoft Press

Ce livre, écrit par trois auteurs : Mikael Sveson – MVP SharePoint Server, Marcus Johansson et Robert Piddocke, couvre une multitude de volets liés au produit de recherche FAST de Microsoft dans un environnement SharePoint 2010. On y retrouve de l’information sur le déploiement, la gestion du produit et, plus qu’intéressant, un volet sur le développement de solutions basées sur FAST. On y présente aussi deux scénarios qui servent d’exemples pour appuyer et démontrer les concepts: une solution de type Intranet et une solution de type e-commerce. Il est destiné à une audience intermédiaire technique car une bonne connaissances de PowerShell, de Microsoft C# et de SharePoint est nécessaire.

Ce qu’il y a d’intéressant, c’est que l’on y fait une anatomie d’un moteur de recherche en expliquant toutes les étapes liées à l’indexation de contenu, incluant même des diagrammes de séquence pour montrer le flux des interactions entre les composants. On présente aussi l’architecture du produit, son positionnement dans une ferme SharePoint et le rôles des serveurs dédiés à la recherche qui sont au nombre de quatre: Collecte du contenu, Traitement des items, Recherche et Administration. Il y a aussi un chapitre complet sur le déploiement autant dans un contexte de développement que dans un contexte de production ainsi qu’un chapitre sur l’administration.

La grande valeur de ce livre se trouve dans la deuxième partie qui traite des possibilités de développement de solutions pour optimiser la recherche ainsi que les résultats de nos requêtes. On démontre ainsi que l’on peut créer nos propres connecteurs pour permettre l’indexation de contenu non-supporté nativement et on peut aussi ajouter des éléments de métadonnées par programmation lors de l’indexation de contenu pour améliorer la qualité des résultats de recherche, ce qui est l’objectif principal de tout engin de recherche.

En résumé, quoique très technique, ce livre sera un compagnon indispensable pour quiconque doit déployer et optimiser le moteur de recherche FAST dans un environnement SharePoint 2010.

Ma note: 4/5

Note – Cette revue est réalisée dans le cadre du programme O’Reilly Blogger Review Program qui offre aux bloggeurs, la possibilité de commenter des publications disponibles chez O’Reilly.

SharePoint 2013 – Premières impressions

Microsoft a publié cette semaine, la version ‘Technical Preview’ de SharePoint 2013. En attendant de compléter l’installation en mode local sur mes équipements, j’ai aussi accès au mode d’hébergement dans le nuage via Office 365 Technical Preview en version anglaise. Je vous livre donc mes premières impressions sur l’utilisation générale. D’autres billets sur des segments spécifiques suivront.

Aspect visuel

La signature visuelle a été refaite pour adopter le mode « Metro ». Quelques thèmes de base sont fournis et le résultat est que l’interface est plus épurée. Il existe aussi une fonction qui permet automatiquement de balancer entre le mode traditionnel où tous les éléments (contenu principal de la page, éléments de navigation, barre supérieure) et un mode où seul le contenu principal de la page est affiché. Cela permet donc de mettre l’emphase sur ce contenu. C’est très pratique pour consulter une liste ou une bibliothèque contenant beaucoup d’items.

Notion d’Usabilité

  • Clics – Quelques désagréments au niveau du nombre de clics requis pour certaines actions. Par exemple, pour modifier les propriétés d’un document, il faut plusieurs clics pour y arriver, ce qui pourrait décourager les gens à appliquer des métadonnées aux éléments d’information (liste, document, etc.).
  • Prévisualisation de document – On offre la prévisualisation des documents via le menu contextuel d’un élément (un clic sur ) . Pour le moment, cette prévisualisation n’est offerte que les documents produits avec la suite Office.
  • Recherche – La recherche par facette est reconduite et certaines améliorations aux facettes sont offertes. Par exemple, un contrôle de type slider nous permet de préciser une période de temps (basée sur la date de création) pour raffiner l’ensemble de résultats obtenu suite à une recherche. De plus, pour chaque résultat de recherche, une fenêtre offrant des informations plus précises sur l’item est affichée lorsque que l’on survole le résultat avec la souris. On peut aussi raffiner la recherche selon des métaclasses (un peu comme Google) qui sont Everything, People, Conversations, Videos et Reports.

Autres éléments

  • Office Web Apps n’est plus une application de service de SharePoint; c’est maintenant un produit indépendant
  • Lors de la création d’un site, une librairie appelée Notebook est créée pour héberger des fichiers OneNote. Cette librairie fait appel au composant OneNote Web App pour l’édition des notes.
  • Toute composante (liste, bibliothèque, etc.) est maintenant appelée une App. En effet, la notion d’un App Store ayant été adopté pour Windows 8, Microsoft a étendu ce concept à SharePoint. Une organisation peut donc plus facilement contrôler ce qui peut être installé dans un site en ayant son magasin (App Store) corporatif interne pour les composants SharePoint

Je continue mon exploration!