Architecture d’information dans un contexte SharePoint – Partie II

Voici le deuxième article d’une série concernant l’architecture d’information dans un contexte SharePoint. Ces articles exposeront l’approche que j’utilise dans les projets SharePoint auxquels je participe. Cette approche est le fruit de mon expérience personnelle, de partage avec des ressources impliquées dans le domaine et de référence à certaines ressources reconnues dans en architecture d’information avec SharePoint comme Ruven Gotz, Richard Harbridge et Bob Mixon. Dans ce deuxième article, nous couvrirons les cartes heuristiques et nous présenterons la vue d’ensemble de l’approche d’architecture d’information dans un contexte SharePoint avec les cartes heuristiques.

Origine et définition

La carte heuristique est un concept qui a été pensé par Aristote et formalisé par un psychologue anglais du nom de Tony Buzan. Le terme heuristique vient du grec ancien eurisko qui signifie Je Trouve.

Deux grandes définitions d’une carte heuristique:

  1. Un schéma qui est calqué sur le fonctionnement cérébral et qui permet de représenter et de suivre visuellement le cheminement de la pensée
  2. Outil permettant de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée et les informations qui leurs sont associées

Dans une architecture d’information, c’est la deuxième définition qui s’applique à l’utilisation des cartes heuristiques. La mise en œuvre d’une carte heuristique est simple. Au centre, on retrouve le thème ou le sujet principal en images et en mots. Des branches représentent par la suite des idées principales autour du thème central. On peut réaliser une carte heuristique manuellement ou à l’aide d’un logiciel.

Les domaines d’application des cartes heuristiques sont nombreux: La prise de notes, la préparation d’un exposé, le brainstorming, la structuration et la clarification d’idées, l’identification de mots-clés et, bien entendu, l’architecture d’information dans un contexte SharePoint. Il existe plusieurs outils de conception de cartes heuristiques:

  • Logiciels libres – xMind, FreeMind, Freeplance
  • Logiciels commerciaux – MindManager, SimpleMind, Inspiration
  • Logiciel en ligne – Exobrain, Mindomo, Mindmeister

xMind est celui que j’utilise personnellement.

Vue d’ensemble de l’architecture d’information

Cette carte heuristique présente la vue d’ensemble de mon approche d’architecture d’information dans un contexte SharePoint.

Architecture d'information dans un contexte SharePoint

Architecture d’information dans un contexte SharePoint

L’architecture d’information est composée de cinq (5) grands blocs d’activités qui, une fois complétés. nous permettrons de réaliser l’implantation de SharePoint pour supporter nos besoins initiaux. Il est important de comprendre que l’architecte d’information est le maître d’œuvre de l’ensemble des cartes heuristiques à produire mais que ce n’est pas nécessairement lui qui doit compléter ces cartes. Par exemple, le bloc 4 – Hiérarchie SharePoint peut être compléter par un architecte technologique ayant des connaissances SharePoint.

Les blocs majeurs sont:

  1. Atelier de découvertes – Ce bloc d’activités nous permet de faire un état des lieux afin de recenser et de connaître les problèmes réels. Il est primordial que ces problèmes ne soient pas exprimés sous forme de solution.
  2. Les besoins – Une fois les problèmes clairement identifiés, on peut maintenant effectuer la cueillette des besoins. On précisera alors la portée de l’initiative ainsi que les sujets importants comme la confidentialité de l’information, la disposition et la présentation.
  3. La gouvernance – Pour assurer que l’implantation et l’utilisation de SharePoint soit optimale dans notre organisation, il est important d’établir et de faire vivre un cadre de gouvernance qui comprendra plusieurs volets
  4. La hiérarchie SharePoint – C’est dans ce bloc d’activité que nous définissons les éléments de la technologie SharePoint qui supporteront nos besoins au niveau de la hiérarchie SharePoint (collection de sites, sites, zones, serveurs, etc.)
  5. La structure des contenants SharePoint – C’est dans ce bloc que nous faisons l’arrimage entre les besoins exprimés et les artéfacts offerts par SharePoint pour combler adéquatement ces besoins.

Conclusion

Cet article nous a présenté les notions de carte heuristique ainsi que la vue d’ensemble de l’architecture d’information dans un contexte SharePoint. Le prochain article couvrira le bloc 1 – Atelier de découvertes et le bloc 2 – Les besoins.

Le premier article de la série est disponible ici

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s